Le Centre Saint-Maurice désigne ses candidat.e.s


07 juin 2024 - 1481 vues

Réuni en assemblée générale ce 6 juin 2024, le Centre Saint-Maurice a désigné ses candidats pour les conseils municipal (6), bourgeoisial (3) et général (18).

A noter qu’il a également plébiscité Xavier Lavanchy en qualité de candidat à la Présidence de la Commune et Mentor Citaku comme candidat à la vice- présidence de la Bourgeoisie.


L’Assemblée a choisi les candidats suivants :


Conseil municipal :
Le Centre souhaite conserver la majorité acquise en 2020 (4 sièges). Désireux d’offrir un choix à la population, le Centre Saint-Maurice propose une liste ouverte. Six candidats composent la liste désignée pour le Conseil Municipal :
- Lavanchy Xavier (avocat et Notaire, Président de la Municipalité)
- Rickenmann Noria (Juriste)
- Bruchez François (Banquier, Conseiller général, Président de la Commission
de Gestion)
- Coutaz Damien (Chef d’entreprise, Conseiller municipal)
- Duroux Alain (Conseiller en assurance, Président du Conseil général)
- Farquet François (Ingénieur en informatique, Conseiller bourgeoisial)
A noter que M. Xavier Lavanchy, Président de la Municipalité, a d’ores et déjà été désigné candidat à sa propre succession.

Conseil général :
Le Centre Saint-Maurice, qui détient actuellement 15 sièges au Conseil général sur 30, a choisi une liste de 18 candidats (10 femmes et 8 hommes) avec l’ambition de maintenir ses sièges actuels.


Conseil Bourgeoisial :
Le Centre Saint-Maurice souhaite renouveler la liste d’entente avec le PLR au Conseil Bourgeoisial. Trois nouveaux candidats sont proposés par le Centre Saint-Maurice : Mentor Citaku, Maxim Curdy, et Gaïl Rappaz. De plus, le Centre Saint-Maurice a désigné Mentor Citaku comme candidat à la Vice-Présidence du Conseil Bourgeoisial.


Juge de Commune :
Pour le poste de Juge de Commune, Monique Wonta, actuelle juge de l’arrondissement intercommunal Saint-Maurice / Collonges, souhaite poursuivre son activité. Le Centre Saint-Maurice soutient sa candidature. Le parti ne revendique pas le poste de vice-juge.